Requalification et sécurisation du chemin de croix à Rocamadour

La vue est saisissante quand on arrive par la vallée de l’Alzou, à 120 mètres au-dessous du plateau : Rocamadour est un vrai nid d’aigle, posé en équilibre au-dessus de vos têtes. Plus fort que Saint-Jacques-de-Compostelle : l’ermite Amadour attira des pèlerins dès le 12ème siècle. Aujourd’hui, c’est la Vierge noire de Notre-Dame-de-Rocamadour que l’on vient prier dans les sanctuaires. Croyant ou non, la visite est un must. Faîtes comme les pélerins : empruntez la voie Sainte, la rue de la Couronnerie, bordées de maisons médiévales et de portes fortifiées, le parvis des sanctuaires et remontez par le chemin de croix.

 

L'entreprise Marcouly a réalisé pour le compte du SYNDICAT MIXTE DU GRAND SITE DE Rocamadour la requalification et la sécurisation du chemin de croix avec comme maître d'oeuvre Amélie VIDAL.

Durée des travaux : janvier à mai 2013

Les travaux ont consisté principalement à :

- décaissement et évcautaion (650 m²),

- tranchée + canalisations PVC - Eaux pluviales (155 ml),

- tranchée et gaine TPC éclairage public (380 ml),

- bèche pour cheminement piéton (90 ml),

- GNT 0/20 cheminement piéton et stations pavées (450 m²),

- grave stabilisée (670 m²),

- béton désactivé (700 m²),

- pavage stations + lit de pose (100 m²).

 

Revenir à la liste