Innovation

Chez Eurovia France, l'assistance technique sur le terrain est assurée par notre réseau technique placé auprès de nos 6 délégations territoriales. Ce réseau compte, plus de 285 professionnels, dont une trentaine au Centre de recherche de Mérignac (Gironde) chargé de créer et de valider les produits et procédés.

En privilégiant cette organisation décentralisée, Eurovia choisit de placer son réseau technique au cœur de sa stratégie. Les professionnels qui le composent sont proches du terrain, donc des clients, de leurs demandes et de leurs besoins. Ils leurs proposent des réponses ciblées et des solutions adaptées : chaque chantier est considéré comme un « prototype » nécessitant des études dédiées, différents choix de matériaux…

Eurovia consacre des moyens importants à la recherche et au développement et possède 160 brevets dans les domaines routier et ferroviaire. L’entreprise s’est dotée depuis 10 ans d’un centre de recherche mondial unique en Europe, à Mérignac, en réseau avec 25 laboratoires, soit des forces vives représentant 35 chercheurs et 650 ingénieurs et techniciens. Chaque année, une vingtaine de projets de R&D sont lancés. Les deux tiers du budget de R&D sont consacrés à la préservation de l’environnement, à la sécurité des usagers et à la pérennité des infrastructures.

Route durable intelligente

Eurovia consacre 65 % de son budget de R&D à des améliorations au service d’un développement économique durable – protection du milieu naturel, sécurité, longévité des infrastructures. La route du futur, dite de cinquième génération, est un autre axe de recherche important. L’une de ses traductions concrètes est la route intelligente : Eurovia – avec Smartvia® (chaussées) et Smartvia® Track (voies ferrées) – est en pointe dans la collecte et le traitement en temps réel d’informations sur le comportement et l’état des infrastructures, grâce à l’incorporation de capteurs numériques. En 2015 est né Smartvia® Cryo, capteur autonome en énergie et à transmission sans fil, qui s’installe par simple carottage sur les routes existantes ; les informations qu’il transmet permettent de prendre les mesures appropriées pour éviter leur dégradation.

 

Chaque année, une vingtaine de projets de R&D sont lancés, le plus souvent en collaboration avec des grandes écoles, des universités, des acteurs institutionnels, des industriels ou des start-ups. Le centre de recherche et le réseau technique sont intégrés à l’échelle mondiale, jusqu’au niveau des agences locales : cette organisation favorise le passage rapide de l’idée à l’expérimentation puis à l’industrialisation et facilite la diffusion des innovations.